AccueilL'AEMatmatronchWikiSASForumServicesFichiersPartenairesAide

Wiki / tradition

Historique du Floklore et des Traditions UTéBohéMiennes

Le Résumé

Avant de commencer j’aimerais juste aborder un point qui me semble important, que trop de gens oublient … La Blouze bordeau représente les étudiants de L’UTBM ! Même si très peu de gens (hors UTBM) connaissent sa réelle signification, il faut tout de même faire attention à la façon de se comporter quand on l’a sur le dos ! Les a priori qu’ont les autres écoles de nous, ne sont pas forcément bonne à entendre (Gros bringueur, gros buveurs, Secte etc) … Alors évitons de dégrader l’image de la blouze et des étudiants UTBM autant que possible.

Exemple : Pas de “PLS” ou autres comportements déplacés pouvant choquer, à 3h de l’aprem pendant le FIMU entouré de familles et d’enfants. (Après les soirées au Foyer ou les WE/Evenements étudiants non-officiel c’est autre chose.)

Même s’il y a des cons partout, on retiendra plus facilement un acte déplacé venant d’une personne avec une blouse que d’une personne parmi tant d’autre. C’est l’image et la réputation de l’UTBM en tant qu’école qui peut être dégradé.



Ecole National d'Ingénieur de Belfort (ENIBe) : 1962 - 1999

Afin de mieux comprendre les traditions de l’UTBM il faut remonter à l’époque de l’Ecole National d’Ingénieur de Belfort (ENIBe).

L'Epsilonage

L’Epsilonage est le nom que portait l’Intégration de L’ENIBe. Une Intégration ?? Le terme le plus approprié serait “Bizutage.” (A cette époque le bizutage n’était pas encore interdit en France)

A son arrivée le “bizuth” ou encore nommé “épsilon” recevait une blouse bleue sur laquelle il devait coudre un epsilon de 69 cm de haut sur le haut du dos. L’avant de la blouse devait posséder un macaron avec le Nom et Surnom de l’étudiant.
Les nouveaux étudiants, au nombre d’une petite 30aine à cette époque, devaient respecter un style vestimentaire imposé par le Komité :

  • Un t-shirt rouge
  • Un short
  • Un caleçon blanc
  • Un bonnet de nuit
  • Une paire de chaussettes rayées dépareillées
  • Une paire de chaussures dépareillées
  • Un fourbis du bizuth (comportant un tas d’objets improbables…)

Les anciens quant à eux, se fessaient nommé “le Komité”, ils portaient la traditionnelle blouze Noire. Ils imposaient certaine règles aux “bizuths”

D’après le Komité, le bizutage n’était pas une brimade ou une épreuve, mais plutôt là pour assurer la cohésion de la promo.

Blouze ENIbiene (Noire)

Jusqu’en 1992, les blouses ENIbienes étaient uniquement portées par le Komité pendant l’épsilonage. Il faudra attendre 1993, pour apercevoir les traditionnelles blouses noires au cours des soirées et autres événements de l’ENIBe.

La blouze noire était dotée du surnom de l’étudiant et d’un dessin dans le dos. Le numéro de promo était au niveau du cœur, et les écussons de ville au niveau des épaules.

Concernant la coiffe de l’ENIBe, il s’agit d’un béret de velours noir. Elle a vu le jour début des années 90.

Inter-ENI

Les Inter-ENI, sont des rencontres “sportives” qui ont lieu chaque année entre les différentes écoles du groupe ENI. Chaque année une autre ENI l’organise dans sa ville d’étude. Chacune se caractérise par un style vestimentaire particulier :

  • ENI de Tarbes : Blouse blanche et Béret rouge
  • ENI de Belfort : Blouse noire et Béret bleu à pompon jaune
  • ENI de St-Etienne : Blouse bleue et Béret vert à pompon jaune
  • ENI de Metz : Béret blanc
  • ENI de Brest : Salopette orange avec un Béret de marin bleu et blanc (anciennement bleu foncé)
  • ENI de Blois : Gilet jaune fluo et casque de chantier

Les épreuves sont divisées en deux catégories, les épreuves majeures sportives (Foot, Rugby, Volley etc..) et les épreuves mineures (plus traditionnelle comme du gobage de flambi, beer-pong, pétanque ou encore du lever de tronc…)

L’ENIBe a organisé pour sa dernière année d’existence l’édition de 1999.

Anecdotes

  • Janvier 1967 : Premier Père 100 (ancien père 200)
  • La Promo 16 de L’ENIBe est descendu en rappel de la citadelle de Belfort pour attacher un chapeau et un nœud papillon à la statue du Lion.
  • L’ UTBM a participé aux éditions 2013/2014 des Inter-ENI
  • Les étudiants ont pour tradition d’échanger leurs coiffes à la fin du WE des Inter-ENI.

Université de Technologie de Belfort-Montbéliard (UTBM) : 1999 - ...

Un peu d'histoire...

L’UTBM voit le jour en 1999, par l’union de l’ENIBe et L’Institut Polytechnique de Sevenans (’IPSe), une ancienne antenne de l’UTC.
De cette fusion, né un nouveau système éducatif et pédagogique (que je n’évoquerai pas ici) mais aussi un héritage associatif des deux écoles.

L’ENIBe et L’IPSé avait des valeurs très différentes. La transmission des deux héritages n’a pas été évidente, car la majorité des étudiants s’opposaient à cette union. Les IPSéens était contre le port de la blouze bordeau et de l’autre côté les ENIBiens refusaient de reconnaître les nouvelles blouzes. (Pendant un certain temps les blouzes bordeaux n’était pas accepté au foyer.)

Pour faire simple :

Héritage de L’ENIBe Héritage de L’IPSe
Locaux de Belfort et le Foyer Château de Sevenans
Blouze/Traditions/Folklore FIMU
Congrès Industriel Convention du Troll

Le journal de l’UTBM (La Bohème) tire ses origines des deux écoles, “l’Enibody” de l’ENIBe et le “Dixit I’PSé” pour l’IPSé.

Blouze UTéBohéMienne

Vous l’aurez compris, la blouze ENIbiene est l’ancêtre de la blouse UTéBoheMienne.

La Blouze bordeau voit le jour en l’an 2000, avec la Promo 1 UTBM.

Tout comme la blouze noire, la décoration de la blouze est codifiée. Elle doit avoir :

  • Le surnom de l’étudiant dans le haut du dos
  • Un dessin dans le dos en rapport ou non avec le surnom de l’étudiant
  • Un logo de promo cousu sur la poche au niveau du cœur
  • Un écusson de Belfort (ville d’étude) sur le haut de la manche droite (côté du foie)
  • Les écussons de la région et ville d’origine sur le haut de la manche gauche (côté du cœur)
  • Les 5 étoiles symbolisant les années d’étude.
  • Le logo “TC survivor” pour les “survivant” du Tronc Commun
  • Le surnom des Parrains/Marraines et Fillots/Fillotes
  • Un Schpoker

Le reste de la décoration est libre. Certains anciens y font figurer les associations ou clubs dans lesquels ils se sont investis, ou encore les noms/logos des entreprises où ils ont effectué leurs stages.

“La blouse doit être à l’image de celui qui la porte.” Libre à chacun de la personnaliser à son envie. A travers la blouse on devrait être capable de retracer le cursus de l’étudiant.

Chaque étudiant reçoit sa blouze au bout de 6mois dans l’école. Il la porte pour la première fois à la Soirée des Finaux, où il écrira son surnom à la craie blanche. La blouze est souvent baptisée à la bière par les parrains/marraines/anciens.

Règles :

  • “Une blouze ne se ”lave“ pas”. (Pour ne pas dégrader la peinture et les souvenirs qu’elle peux contenir)
  • “Une blouze ne se prête pas”, à moins qu’on soit en couple avec la personne.
  • “Une blouze n’est jamais fini”
  • Une blouze ne se porte pas vierge, ou elle sera pourris par les anciens.
  • Les étoiles d’années d’étude répondent à certaines règles :
    • Les étudiants n’ayant pas fait le TC, doivent peindre les deux premières étoiles en noire.
    • Les autres seront complétées en jaune en fonction de l’année d’étude
    • Les années non effectuées sont laissées vide, ou non dessinées.

La règle concernant les étoiles est de moins en moins appliquée par les étudiants, chacun personnalise ses années d’étude à sa façon…

  • Le logo TC survivor (déssiné par Douille et 2Drog) :
    • Est colorié en vert pour un TC effectué en 4 semestres (TC Normal)
    • Est colorié en orange pour un TC effectué en 5 semestres (TC Survivor)
    • Est colorié en rouge pour un TC effectué en 6 semestres (TC Highlander)

Certains étudiants le colorient en noir pour l’échec du TC. Il faut également remplir l’intégrale, présente sur le logo, de 1 jusqu’a 4/5/6

Anecdotes :

  • Le port de béret de velours a été perdu lors de la fusion de L’ENIBe et L’UPSé
  • La blouze est là pour éliminer toute barrière sociale, en portant la blouse on montre de manière symbolique qu’on est tous pareil, que l’on soit fils de médecin ou fils agriculteur.
  • Pourquoi une blouze ?? A l’époque un ingénieur était principalement porté sur un travail pratique. En atelier la blouse a toujours été indispensable pour l’ingénieur, elle le protégeait de toute sorte d’éclaboussures. Eh oui faut arrêter de croire que la blouse n’est réservée qu’au domaine médical.
  • Le surnom de l’étudiant est formé à partir d’un jeu de mot avec la fin de son nom de famille. Si le surnom ne lui convient pas il peut en choisir un autre.
  • La Promo 9 a offert une blouze à Mr P.Brochet (Directeur de l’UTBM) pendant leur Remise Des Diplômes, pour le remercier de ce qu’il a fait et ce qu’il continue de faire pour l’UTBM et ses étudiants. Dès lors chaque promo lui offre un logo promo pendant leurs RDD. Voici ça Blouze, elle a été faite par Couscous et Tyboîse.

Soirées et Événements

Intégrations

Depuis les débuts de l’UTBM, les bizutages se sont atténués peu à peu. On ne parle plus de bizutage mais d’une réelle intégration. “On intègre, on ne désintègre pas !”. De plus depuis 1998 le bizutage est interdit et punit en France.

Les nouveaux étudiants sont appelés « Bijoux », un mot plus “soft” dérivé de Bizuth. A leur arrivée, le staff leurs offre un pass (Gratuit), un t-shirt d’integ, il leurs trouve un surnom qu’ils pourront écrire sur leur t-shirt. La volonté des anciens est de souder les nouvelles promos entre elles, de leur faire découvrir l’école, sa vie étudiante/associative mais aussi Belfort/Montbéliard et ses alentours. L’integ est aussi le meilleur moment pour enseigner les traditions aux Bijoux. Pendant l’integ, le staff organise toute sorte de soirées et d’activités qui varient selon les années, on y retrouve souvent :

  • Journée et Soirée d’accueil
  • La contrebande (chasse à l’homme)
  • Soirée surnom
  • Olympiade du foyer
  • Soirée parrainage
  • Montée au Salbert
  • Après-midi à Brognart/Malsaucy
  • Le Survivor
  • Le WEI

Anecdotes :

  • A la création de l’UTBM l’intégration durait deux semaines, elle s’est ensuite étendue sur 3 semaines au fil du temps.
  • La tradition de la Montée du Salbert est de ramener au sommet ce que l’on trouve sur le chemin. Certains n’hésitent pas à passer par les déchetteries ou dépôt en tout genre. Au somment on trouve généralement des canapés, télé, frigo, tronc, palettes et j’en passe…
  • Pendant la Soirée surnom, le traditionnel « Tribunal des Surnoms » fait éruption pendant la soirée pour attribuer un surnom aux bijoux les plus réticents qui n’en ont pas encore un.
  • A chaque Integ’ depuis 2011, a lieu les traditionnelles Olympiade du Foyer, où s’oppose les 5 promos dans des activités variées. (Parfois des équipes de promo plus anciennes sont formées)
  • Le camping et lieu du WEI reste un secret que seul les respo’ WEI et Integ connaissent.
  • Le soleil étant souvent au rendez-vous pendant l’integ’ (Oui, c’est rare à Belfort !) Il n’est pas rare de voir des anciens patauger dans les fontaines de Belfort.

Semaine de Mars

La Semaine de Mars (SDM) est l’intégration des étudiants arrivant à l’UTBM en décalé (Semestre d’automne). Pendant deux semaines, les anciens accueillent les nouveaux étudiants en leur présentant leurs compagnons de promo. La SDM est aussi organisée pour fêter le retour des étudiants en stage ST40.

Pères

Il existe à l’UTBM une tradition de fêter «les Pères». Cette habitude est inspirée de la pratique des conscrits qui célébraient les 100 jours avant la fin de leur service militaire


Père 200

L’ENIBe à crée cette tradition en organisant le père 100 une centaine de jours avant leur diplôme. Durant cette journée les étudiants se retrouvèrent pour festoyer tous ensemble jusqu’au lendemain matin.

Au fil du temps cette tradition a bien évolué ! Par la modification du cursus des ingénieurs en France, le père 100 tombait pendant le semestre du projet de fin d’étude (PFE), il était difficile de se retrouver. Le père 100 a été décalé un semestre plus tôt et se fit renommer père 200.

Pendant le père 200 les étudiants de dernière année ont pour tradition de ré-décorer les différents lieux de vie de l’UTBM. Au petit matin, ils défilent et chantent dans les couloirs des résidences étudiantes (ME à Belfort et Riverotte/Seven à Sevenans) pour réveiller les étudiants d’autre promo et leur proposer un petit dej’. A l’époque le petit dej’ était fortement alcoolisé, mais depuis de nombreux problèmes de comportement dans les bâtiments de l’UTBM, l’alcool a été contrôlé voir interdit.

Pendant la journée, les étudiants re-défile dans les salles de classe en “embuscadant” certains étudiants à festoyer avec eux. A midi un repas est organisé au foyer.

Voici les thèmes des promos précédentes :

  • 2003 : Promo 1 : Religieux
  • 2004 : Promo 2 : Préhistoire
  • 2005 : Promo03 : Pirates
  • 2006 : Promo04 : Western
  • 2007 : Promo05 : Rome antique / gladiateurs
  • 2008 : Promo06 : Créatures de la nuit (“Père de Sang”)
  • 2009 : Promo07 : La Septième Compagnie
  • 2010 : Promo08 : Père 200 Culotte
  • 2011 : Promo09 : Égypte antique (“Père Toutankharton”)
  • 2012 : Promo10 : Star Wars (“Je suis ton Père 200”)
  • 2013 : Promo11 : Père de Sangliers
  • 2014 : Promo12 : Père de sans lendemain
  • 2015 : Promo13 : Père de Sang mêlé

Anecdote :

  • “Le père 200, c’est demain et le thème c’est les Schtroumpfs ! Connard” : en effet la date et le thème du père 200 ne sont pas dévoilés pour conserver un effet de surprise.
  • Les éventuelles “Fausses alertes” sont nommées Père Nesquik.
  • Depuis peu, le thème est trouvé par un jeu de mot avec “père 200”.

Exemple : Le Père 200 de la 11 s’appelait le Père 200glié (Père 2 sangliers), le thème était Astérix et Obélix et il y avait du sanglier au Foyer !


Le père 500

Le père 500 est une soirée organisée par les 4eme années, il est aussi appelé “L’Inter-picole”. Il s’agit d’un relais en descente de bière de 33cl.

Chaque promo et chaque association de l’UTBM forment des équipes de 5. Deux équipes s’affrontent, l’équipe qui termine le relais en premier se voit qualifier pour le match suivant.

Les règles des Inter-picoles sont fixées avant la rencontre par la promo organisatrice. Voici les règles de l’édition 2014

Liste des équipes gagnantes:

  • 2015 : Promo 9
  • 2014 : Promo 11
  • 2013 : Promo 11
  • 2012 : Promo 11
  • 2011 : Promo 8
  • 2010 : Promo 9
  • 2009 : Promo 7
  • 2008 : Promo 6
  • 2007 : Promo 7
  • 2006 : Promo 7

Anecdotes :

  • Depuis la promo 8, le record est détenu par Ré-V avec 2,85 secondes pour une bière
  • D’autres équipes peuvent se rajouter : Filles, Riverotte, ME, etc…
  • Certains anciens de l’UTBM/ l’ENIBe reviennent pour l’événement.


Père 1000

Le père 1000 est une soirée organisée par la promo rentrant en branche. Une occasion de plus pour faire la fête et pour accueillir les nouveaux (3spé) arrivant dans la promo.

Anecdote :

  • A l’époque, ce père était réputé comme le père à alcool fort !


Père 1111

Le père 1111 ou encore nommé “père 4As” est organisé en fin de semestre de printemps après les finaux. Organisé par les étudiants en deuxième année de TC, il est en quelque sorte la préchauf’ de la soirée des finaux pour certain… et des Eurockéenes pour d’autres.


Père 1664

Le Père 1664 est le premier père de l’année. Organisé par la plus jeune des promos, la boisson de vigueur est la 1664. Une salle est mise à disposition pour les friands de pourrissage à la bière. On ressort rarement sec de cette soirée !

Anecdote :

  • Voilà d’où provient l’odeur de bière des blouses de la plupart des anciens.
  • Fut un temps, il existait “la salle de bauge”, une salle située sous la ME/Foyer ou les anciens donnais rendez-vous au bijoux pour les asperger de bière !


Père Beaujolais

Le père beaujolais est une soirée au foyer organisé par le BDF. Soirée tranquille (ou pas) où l’on peut déguster le nouveau cru de Beaujolais nouveau, accompagné d’un saucisson et d’un fromage.

Père Assidu

Assidu est l’association des anciens étudiants de l’UTBM/ENIBe. Pendant cette soirée il est possible de discuter “futur boulot” avec les anciens autour d’une bière (ou plus). Evidemment les anciens reviennent aussi pour faire la chouille, pas mal pour en apprendre plus sur certaines trads, ou sur l’histoire de l’UTBM/ENI !


Ski'UT

Le Ski'UT est une semaine de ski organisé chaque année au début de l’inter-semestre. Une occasion de plus pour rencontrer les étudiants dans autres UTs. La station de ski change tout les ans.

Lieu des différentes éditions :

  • Ski’UTBM 2016 : Val Thorens
  • Ski’UTBM 2015 : Val Thorens
  • Ski’UTBM 2014 : Avoriaz
  • Ski’UT 2013 : La Plagne
  • Ski’UT 2012 : Les Ménuires
  • Ski’UT 2011 : Val d’Allos
  • Ski’UT 2010 : Les Sybelles
  • Ski’UT 2009 : Valmorel
  • Ski’UT 2008 : Valmeinier
  • Ski’UT 2005 : Saint Jean d’Arves
  • Ski’UT 2000 : Les deux Alpes

Anecdotes

  • Certaine année les UTs n’ont pas les même semaines des finaux, ce qui peux expliquer l’absence de l’UTC/ UTT.
  • En 2014, le WE fut renommé Ski’UTBM (par l’absence de l’UTT/UTC)

Inter-UT

L’inter-UT est une rencontre sportive entre les trois écoles des UT. Tout comme l’UTAR chaques écoles s’occupe de l’organiser tout les 3ans. Au départ basé sur des sport d’équipe (Foot, Volley, Hand-ball etc), la rencontre à été revisitée pendant la SDM 2014 avec des épreuves semblables aux épreuves des Olympiade du Foyer ou encore aux épreuves mineures des inter-ENI. Il n’y avait pas eu d’Inter-UT depuis 2010 !

Voici les vidéos de l’édition 2014 :


UTAR

UT Adventure Race est créé par un groupe étudiant de l’UTC pour une UV de gestion de projet. Au départ il fut extrêmement mal vécu par le BDS de l’UTT et de l’UTBM car organisé dans leur dos. Finalement, tout est rentré dans l’ordre et l’organisation de ce WE tourne entre les UTs.

Anecdotes

  • Lors de la première édition (à Gerardmer, en P2011), une fanfare inter-UT à même été créée pour l’occasion, et l’hymne de ce weekend fut : la chenille! Tous les participants s’en souviennent encore :-D
  • L’ancêtre de L’UTAR s’appelait le RAID, une course qui reliait Belfort, Troyes et Compiegne en vélo, roller, et course à pied.


Festiv'UT

Le Festiv’UT voit le jour en Primptemps 2013. Organisé par l’AE et la Com’ UTBM, cette soirée tire ses origines des ancienes soirées “Scenes ouvertes” (jugées comme trop peu fréquentées) et du Festiv’UT de l’UTT. Souvent organisé un jeudi, il commence millieu d’après-midi jusque tard le soir. C’est l’occasion pour les groupes de musique et les clubs du pôle artistique de l’AE de montrer leurs talent sur scène.

Dates des Editions :

  • 1ere Edition : 6 Juin 2013 (en extérieure)
  • 2eme Edition : 22 Mai 2014 (en intérieur)

Anecdotes :

  • Chaques années l’evenement est un grand succès, fortement apprécié par les étudiants ET le personnel de l’UTBM !

FIMU

En 1987, l’IPSé en collaboration avec le Mairie de Belfort organise la première édition du Festival International de Musique Universitaire.

Dès lors, chaque années à la Pentecôte le FIMU est organisé par les étudiants belfortains et l’association Comet’ avec l’aide de plus de 250 bénévoles. Une dizaines de scènes sont réparties dans la ville de Belfort. Des groupes venant des quatre coins du monde se déplacent pour ces 3 jours de concert tout public et GRATUIT.

Anecdotes :

  • La Blouze est porté en ville et pendant les concerts, ce qui a tendance à attirer le regard de certains curieux.
  • Beaucoup d’anciens reviennent pour le Fimu, de ce fait les afters foyer ont la réputation d’être des soirées d’anthologie.
  • Le foyer est le seul bar ouvert après 1h du mat’, ce qui a tendance à drainer pas mal d’extés.
  • Les survivants des afters Foyer du samedi et dimanche soir ont pour coutume de faire l’ouverture des marchés de Belfort au petit matin !

* Les étudiants de l’UTBM ont pour coutume de se faire une crête pour le FIMU

Coutumes et Traditions

La Chiée

La Chiée est surement la tradition la plus connue de l’UTBM. N’importe quel étudiant de l’UTBM peux demander/exiger une chiée à un étudiant d’une promo plus jeune en cas de manque de respect envers lui ou les lieux de vie.

La Chié consiste à faire pomper (du verbe “faire des pompes”) l’étudiant en comptant de 1 jusqu’à 11. Arrivé à 11 pompes, l’ancien lui demande “Pourquoi 11 ?”. Il répondra “Parce qu’ONZE fait chier !”

Autrefois un bizutage, la chié est devenu plus soft ! La plupart des anciens accompagne l’étudiant pendant la chié. Une façon de lui montrer que ce n’est pas de l’humiliation mais une manière originale de retenir les règles/traditions dans la bonne entente et la bonne ambiance.

Anecdotes

  • L’ancienneté prime sur la promo, un Branche intégré après un TC de promo inférieur (3Spé) peux lui faire faire une chié, l’inverse n’est pas possible. T’a rien compris ?? Exemple :
    • Un Tc rentre en 2010, il est promo 12.
    • L’année d’après un “3Spé” integre l’UTBM en branche, il rejoint la promo 11.

Le Promo 11 n’aura pas le droit de faire chier le Promo 12.

  • Il existe “une chié” à 16 pompes appelée “Une Palarge”, “Pourquoi 16 ?”, parce que c’est “Très étroit” (13 et 3 = 16)
  • “La Chié générale” existe, tous les étudiants effectuent la chiée ensemble.
  • Il faut compter de 1 jusqu’à 11, mais rien n’interdit le fait “d’insister” sur certains nombres ou d’utiliser des nombres à virgule.
  • Pendant l’intégration certains Bijoux sur-motivé ou un peu mazo demande des chiées aux anciens.

Le Schpoker

Le Schpoker est l’outil essentiel pour ouvrir les bières. Tout bon UTéBohéMien doit apprendre à schpoker, et cela dès sa première Intégration. Cela prend du temps, mais les anciens t’apprendront la technique. Une fois la capsule schpoker, elle est projetée en l’air. Si elle touche le plafond, on appelle ça “Faire un plafond”. Un cul sec peut être exigé par un ancien s’il n’y a pas “Plafond” Le nom vient du son que fait la bière lors de son ouverture, “SCHPOK !”

Traditionnellement le Schpoker est un couteau du RU plié à son extrémité.

Anecdote :

  • Il existe le “Double plafond”, la capsule touche le plafond une première fois avant de rebondir sur le sol/bar pour retoucher le plafond une seconde fois.
  • Autrefois plat, les couteaux ont été remplacé par le RU pour des couteaux arrondit/bombé, ce qui rend le schpokage plus difficile.

Le Bitaku

Le Bitaku consiste à faire une chaîne humaine en prenant la main du voisin de devant et tenir celle du voisin de derrière entre ses jambes… Tout cela en chantant : “ J’ai ! J’ai ! J’ai quelque chose de pointu qui me rentre dans le cul qui m’empêche de marcher”

A l’UTBM, le Bitaku est souvent utilisé le premier jour de l’Integ’ pour faire visiter les locaux de Sevenans aux Bijoux. Il est utilisé tout au long de l’integ pour guider les Bijoux vers les diverses activités

Anecdote :

  • Le Bitaku était déjà pratiqué au Moyen-âge

La Rangée d'culs

Comme on peut le deviner, la rangée d’culs consiste à se mettre en ligne et montrer ses fesses. Souvent pratiquée pendant l’intégration ou les soirées Inter-Promo, elle est utilisée pour saluer les passants pour saluer/provoquer les autres promos/équipes/bus d’integ.

Anecdotes

  • Pour prendre la parole en public, on est généralement contraint de payer ses fesses pour se faire entendre ! La chanson “Sur la place du village” ressort pratiquement à chaque fois ! Les filles ne sont pas obligé de payer leur fesses mais peut être qu’un jour… bref !

  • Chanson complète :

Sur la place du village ! Tututu tutututu
Il y avait une statue ! Tututu tutututu
Tout le monde la regarde ! Tututu tutututu
Car elle à des poils au cul ! Tututu tutututu
Maintenant qu’elle n’y est plus ! Tututu tutututu
C’est “Machin” qui montre son cul !
Aller “Machin” montre nous tes fesses ! Aller “Machin” montre nous ton cul !

Coutumes et tendances au Foyer

Les Yeux d’Émilie

Vous connaissez la musique de Joe Dassin ?? L’ENIBe en a fait une tradition… La tradition consiste à inonder le bar du foyer de bière. Les UTéBohéMiens caressent le bar pendant le couplet et tapent dessus en éclaboussant tout autour sur le refrain.

Anecdote :

  • Les Yeux d’Émilie sont pratiqué également dans certaine école en Belgique mais sous un autre nom et avec de l’eau car pour eux la bière est sacrée.


Le Raoul

Le Raoul est un “récipient” où les UTéBohéMiens jettent leurs capsules de bière au Foyer. Depuis le père 200 des Promos 3, les promos sortante enlève le Raoul existant et pose le nouveau à la place. Il est décoré à effigie de la promo sortante et souvent lié au thème du père 200.

Anecdotes :

  • Les derniers Raouls comportaient des compteurs à capsule
  • A la MDE on l’appelle “le Hubert” (instauré par la promo 6). Le nom vient de la chanson Raoul Mon Pitbull d'Oldelaf
  • A Montbéliard, le premier (instauré par la 8) s’appelais “George”, mais avec les 10 et la création de la Gommette, il se fit renommé “Gertrude”.

* Raoul le cri qui désaoul ! Hubert le cri qui libère ! George le cri qui dégorge !


Chaise de promo

Avant de partir en ST50, la promo sortante peint une des chaises du foyer à son effigie. La tradition veut que la chaise de promo soit inaugurée pendant le FIMU.

Voici l’exemple de la chaise de la Promo 9

Anecdote :

  • Si tu es assis sur une chaise d’une promo supérieure, et qu’un de leurs anciens passe par là, il peut la réquisitionner et se faire payer un coup.


Jeux d'alcool

Voici quelques jeux typiquement UTéBohéMien, les règles viendrons sur un autres topics si un ancien est motivé à le faire !

  • Le gros poulet

(Très proche du Biskit hormis une rèlge qui interdit à un joueur de quitter le jeux sans avoir vomi, mais elle est rarement appliquée)

  • Jeux de la b_t_
  • Tom Master
  • Péroudo

Anecdote

  • Trois barmen Promo 9 (Choo, Kidé et Vid) ont organisé pour la première fois au foyer les BeerOlympics, un concept qui à ensuite été repris pas le BDF. Sera-t-il organisé les prochains semestres ?? à voir…
  • Les FlipCup et le BeerPong sont pratiqué de plus en plus part les plus jeune promo mais ne sont pas des jeux typique de l’UTBM. (La Promo 12 c’était surnommé la Promo FIipCup)


Ventriglisse

Le Ventriglisse est loin d’être une discipline UTéBohéMienne. La plupart des étudiants le pratiquent au cours de WEI, CRIT, Inter-école et d’autres rassemblements estudiantins. Souvent pratiqué en extérieur, le Ventriglisse consiste à glisser sur le ventre sur une bâche recouverte d’eau.

Au Foyer, le Ventriglisse se pratique souvent en fin de soirée au moment de ranger la salle. Les barmans recouvrent le sol d’eau et les étudiants glissent à travers le foyer afin d’effectuer un prélavage.

Anecdote :

  • Certains y ont laissé des bouts de peau… Effectivement, pendant les soirées il y a souvent de la casse de bouteille en verre.
  • Certains anciens ont du mal à s’arrêter et finissent leur de temps en temps leur course sur le goudron.


Brouillard

Le Brouillard est une tradition de l’ENIBe. Autrefois considéré comme une sanction après un manque de respect de la part d’un bizuth. Le brouillard consiste à remplir sa bouche de bière et de vaporiser/cracher à la figure du “bizuth”. A l’UTBM cette pratique c’est vraiment rarifiée, certaines personnes la pratique encore mais entre eux.

Anecdote

  • Après avoir disparut pendant quelques années le Brouillard est réapparu au Foyer en Automne 2012.


Pipi'Statue

Bien souvent les toilettes du foyer sont bouchées ou fermées. Il a fallu trouver une solution et faire dehors … Les UTéBohéMiens ont donc choisi de faire contre la statue de pierre situé entre le BBQ de la ME et le Foyer !
On appelle ça un Pipi’statue et il est généralement collectif’ ! La statut represente un étudiant portant un blouze, une bière à la main.

Certains anciens prennent ça pour de l’irrespect, alors que c’est plus un “point de rendez-vous” pendant les soirées. “On lui arrose les pieds pour lui montrer qu’il y a toujours quelqu’un au foyer pour faire la chouille! ”

Anecdote

  • Cette statue a été construite par des étudiants de l’ENI en 1998
  • Elle a été décapité pendant le Fimu 2005
  • Elle a été poncé et peinte avec une blouze bordeau pendant la Pré-integ 2012
  • Elle sera surement repeinte avec une blouze noire en hommage à l’ENIBe


Le Maréchal

Le Maréchal, est une chanson accompagné de gestes/mimes. A la fin de chaque refrain un vêtement est retiré. Parmi les ENI, le Maréchal était considéré comme une spécificité Belfortaine.

Souvent critiqué, le maréchal est de moins en moins pratiqué. Pendant l’Integ 2013, le maréchal était autorisé seulement après minuit, ou pendant les soirées faiblement fréquentés (Pour ne pas terroriser le petit Bijoux).

Attention à ne pas confondre le Maréchal et le Limousin ! Le Limousin c’est lorsque plus de 3-4 personne dansent en rond autour d’une autres personnes pour le déshabiller, il n’y a donc qu’une seule personne qui se retrouve dénudée (et elle ne l’a “pas choisi” ). Le Maréchal se danse souvent sur le bar ou sur des tables, c’est une chorégraphie où plusieurs personnes se retrouvent à poil, de leur propre volonté.

Le dance du Limousin est connue par la plupart des étudiants Français, elle n’est en rien une exclusivité de L’UTBM.

Anecdote :

  • “Maréchal commencé, Maréchal terminé ! ” Le Maréchal est considéré comme commencé lorsqu’une personne cri "Et les gars, vous trouvez pas qu’il fait chaud ?!


Le Plateau

Au foyer ça picole souvent ! Comme généralement on ne commande pas qu’une bière, le BDF instaura le Plateau ! D’une part c’est plus simple pour transporter les bières et de l’autre c’est plus conviviale.
On paye notre plateau chacun notre tour, c’est une sorte de “tournée”. Le Plateaux c’est 5 bières achetées, 1 d’offerte !

A force le plateau est devenu une unité, certain parle parfois de plateau de soft.

Anecdote

  • La bière gratuite est la plus part du temps offert aux barmen (mais ce n’est pas une obligation).
  • Certaines bières ne sont pas disponible en plateau (La 6eme n’est pas gratuite)
  • Le Plateau de Plateau existe, il est désormais cliquable depuis automne 2013 Merci à Tim (Promo10) et Pitaine (Promo11) !. On parle de PPIT pour 6 plateaux de Kro et d’un PTIM pour 6 plateaux de Grim Blanche.

La Promo 12 à d’ailleurs remplis le bar de cette manière pendant un after de repas de promo

  • Depuis le semestre de printemps 2014, le BDF a instauré le Pichet, il est de la même contenance qu’un Plateau.

Règles à respecter

Au Foyer certaines règles sont là pour éviter l’anarchie et faciliter la tâche aux barmen qui restent des bénévoles (un détail trop souvent oublié)

  • Qui casse ! Ramasse !
  • Qui salie ! Nettoie !
  • Qui mange ! Range
  • Il est interdit de passer derrière le bar sans l’autorisation des barmen
  • Il est interdit de passer par la porte arrière du foyer, elle est réservée aux barmen pour accéder plus rapidement à la réserve BDF.

Anecdotes :

  • Tu passes derrière le bar sans demander l’autorisation, tu payes ton PACK !
  • Tu passes par la mauvaise porte, tu payes ton PACK (Tu ne peux pas le louper, c’est écrit dessus !)
  • Si tu viens de sortir d’une période de célibat, tu payes ton PACK

Paillardes et Chansons

Les paillardes chantées à l’UTBM ne sont (pour la plupart) pas des inventions UTéBohéMiennes, elle sont chantées dans d’autres écoles ou événements estudiantins.

En voici quelques une :

  • Les Belfortaines
  • Fanchon
  • Le grand Vicaire (Les traditions)
  • Le père Abraham
  • La p’tite Huguette
  • Sebastien
  • La Digue du cul
  • Ce pauvre Aveugle
  • Crême Nivéa
  • Ah la salope
  • Je tape un doigt
  • Viens faire au Foyer (“Lambe An Dro” de Matmatah)

Anecdote :

  • Fut un temps la chorée de Raby Jacob était incontournable à l’intégration, tout le monde y passait !

Parrainage

Pendant l’Integ les Bijoux feront la connaissance des anciens. Ils pourront choisir un Parrain ou une Marraine (s’ils ont de la chance ! Eh oui on est en Ingé pas en Sage-femme !). Pendant la soirée Parrainage, ils pourront officialiser ça en achetant le biberon et un bavoir de parrainage. Le Parrain/la Marraine sont des anciens avec qui tu as des affinités, avec qui tu déconne bien, mais c’est aussi quelqu’un qui pourra t’aider dans tes cours, te filer des astuces et t’enseigner l’art de faire la chouille d’être un bon étudiant UTBM (en cours comme dans la vie associative).

On ne choppe pas sa marraine/ son parrain/ sa fillote/ son fillot ! On appelle ça de l’inceste ! En effet, avoir un parrain/une marraine c’est aussi rejoindre une famille UTBM et faire connaissance avec grands parrains/grandes marraines, cousin(s) et cousine(s) UTBM (les autres fillot(e)s de tes Parrains/Marraines)

Certaines familles UTBM sont plus grande que d’autres, certaines ont un arbre généalogique tellement grand qu’on s’en sort plus trop… On est tous lié quelque part, c’est la grande famille de l’UTBM.

Anecdotes

  • Le nombres de Parrains/Marraines n’est pas limité mais il est préférable de privilégié la “qualité” à la “quantité”.
  • Ce serai bien de faire en sorte que les Fillot(e)s ne se fassent pas viré des le premier semestre !
  • Ton/Ta Parrain/Marraine n’est pas nécessairement ton étudiant référant
  • Il est possible de marquer c’est Fillot/Fillote sur le site AE et de générer un arbre généalogique.
  • Certaines personnes se sont entre-parrainé. Dès qu’ils ont généré l’arbre généalogique sur le site AE, il a crashé (boucle infinie).

Les Promos

Une promo c’est quoi ?? C’est l’ensemble des étudiants qui sont rentrée la même année que toi à l’UTBM et qui te suivrons (pour la plus part) jusqu’au Gala et la Remise des diplomes. Jusque l’à rien de spécifique à l’UTBM !

Le concept de Promo est souvent mal compris par les Bijoux. Les promos ne sont pas des années ! On ne change pas de promo !

  • Pour les étudiants venant de post-bac, la promo se crée à leur arrivée !

La 1ere Promo UTBM voit le jour en 1999 et les étudiants Tronc commun intégrés à cette date, resteront Promo 1 pendant toute leur étude à l’UTBM. En 2000 la Promo 2 fera son entrée et en 2001 la Promo 3 etc…

  • Pour les étudiants issu d’un bac+2 (IUT/Prépa/BTS). A l’UTBM on les appelle les “3spé” :

Ils rentrent en cursus ingénieur, et rejoindront une promo déjà existante qui viens de finir le TC. Si je reprend l’exemple de tout à l’heure …

Les “3spé” Promo 1 sont ceux qui ont fait leur rentré à L’UTBM en 2001, deux an après la rentrée des Promo 1 TC.

  • Pour les étudiants qui viennent pour un Master c’est un peu plus compliqué, ça va dépendre des équivalences etc…

Vous allez vous dire que ça n’a rien à faire dans les traditions et coutumes UTéBohéMienne ça … J’y viens !

A l’arrivée d’une nouvelle promo, une association est créée ! Ils devront alors voter un bureau pendant une assemblée générale organisé par la promo en fin de cursus. Dans le bureau il y aura :

  • Un(e) Dizzy/Dizzie (Président de promo)
  • Un(e) Sexcrétaire
  • Un(e) Trésorier/Trésorière

Ce bureau aura la lourde charge de faire vivre la Promo ! Motiver et souder les gens entre eux !! Ils devront aussi organiser un Repas de promo par semestre et les Pères de la promo. Ils pourront également s’occuper des votes pour les objets de Promo et parfois s’ils ont le temps et la motivation de organiser une sortie de promo !

Une promo devra élire 4 bureaux pendant leurs 5 années à l’UTBM.

  • 1ere Années (Mandat d’un an)

On parle parfois de la “malédiction” du Dizzy de 1ere année de TC. En effet il est arrivé plusieurs fois qu’il se fasse virer (ou qu’il parte de sois même.) Les joies du TC !

  • 2eme Annees (Mandat d’un an)

  • 3eme Années (Mandat d’un an avec l’accueille des 3spé)

Les records du nombres de participant au repas de promo sont souvent explosés ! Les Promos 5 détiennent le record avec plus de 180 participants, ils devaient refuser des gens par manque de repas/tables

  • Premier semestre de 4eme Années (Mandat de 6 mois pendant le ST40, souvent fait par des étudiants décalés)

  • Dernière année avant de partir en PFE/ST50 (Mandat de 1 an)

Ce dernier bureau est élu à vie, d’ou l’appellation de “Dizzy à vie”

Anecdotes

  • D’ou viens le mot Dizzy ?? Il y a plusieurs versions qui se rejoignent légèrement.
    1. Le Dizzy est souvent la personne chez qui tu dois aller pour t’inscrire ou payer ton repas de promo. Le mot de Dizzy viendrai de “Dis le à lui”, “Dis lui s’y” qui serrai devenu “Dizzy”… Une version qui laisse certaines personnes perplexes…
    2. A l’époque de l’ENI le premier président de l’association des étudiants se f’sais appeler Dizzy. Le nom à été réutilisé pour le président de promo
  • Promo pair, Promo K-sper ! Un dicton qui a le dont de faire rire les Promo impaire et d’énerver les Promo pair.

Un K-sper est un étudiant qui ne s’investie pas ou qu’on ne voit que rarement aux soirées et événement organisé par les assos.

A l’époque de l’ENIBe, ça taquinait beaucoup plus entre les promos ! Cette phrase était au départ une simple provocation, mais il s’est avéré que les promos pairs sortaient et s’investissaient moins que les autres… Une sorte de “tradition” c’est formé !

Ce qu’il faut savoir c’est que les intégrations sont généralement reprisent par les dernières années ! Une promo pair intègre une promo pair et une promo impaire intègre une promo impaire. Si une promo s’investie moins, l’intégration sera moins sympa et se répercutera sur les autres promos… La promo 4 UTBM était pas mal critiquée de ce coté là. Une chose qui se serai répercutée sur la 8 et la 12 ! Avec la venu des 3spé 12, la phrase à légèrement perdu de son sens, même si on aime bien la sortir de temps à autre pour taquiner !

Lieux de vie

Foyer

Historique du Foyer à venir

Le Foyer est le lieu de vie du campus UTBM de Belfort. Ouvert de 10h jusqu’à tard le soir/matin, il est possible de prendre un petit dej’ et de se restaurer à midi et en soirée. Mais c’est aussi un lieu où l’on peut se détendre autour d’un babyfoot, billard, BDs ou jeux de carte. Tout au long de l’année c’est au Foyer que sont organisé la majorité des soirées !

Depuis le début de l’UTBM, le Foyer a subis beaucoup de changements et d’améliorations. Même s’il est obligatoire de le laver tout les soirs et à chaque fin de soirée, de grosses rénovations on été nécessaire en 2006, 2008 et 2010. A l’époque le plafond de Foyer était plus haut, la peinture vert “hôpital” et il y avait des rideaux blanc… qui a force on viré vers le jaunâtre. Le bar n’a pas toujours été en marbre. Jusqu’en 2008 il ne s’agissait que d’une plaque de zinc.

Anecdote :

  • Chaque semestre les étudiantes de l’UTBM organisent une soirée exclusivement réservé aux filles. Seul l’after est ouvert aux mecs, certains se déguisent en fille pour rentrer 1/2h plus tôt.

Certaines années, les mecs devaient boire un “cimetière” (mélange dégueulasse) pour pouvoir rentrée non déguisé.

  • Au moins d’aimer les pourrissages et les dessins aux marqueurs, il est fortement déconseillé de s’endormir au Foyer ! Malgrès cela, certains anciens (notamment un certain Dizzy Promo 10) considère le Foyer comme leur deuxième maison et terminent leur nuit assez régulièrement sur les canapés du Foyer !

  • Si tu t’ennuie au Foyer, va fouiller dans la bibiotèque ! Y’a des revues et des bouquins qui valent des points !

MDE

La MDE est le lieu de vie de Sevenans, tout comme le foyer il est possible de se restaurer, boire un coup ou faire un Babyfoot/Billard/Jeu de carte. En soirée il est ouvert deux soir dans la semaine, le Lundi et Mercredi.

  • Comme pour le Foyer, va faire un tours du coté de la bibliothèque dans la salle détente, y’a quelques trésors …

La Gommette

Après plusieurs années d’attente, le lieu de vie du campus de Montbéliard voit le jour en automne 2012. Les Edim étant souvent comparé à des colleurs de gommettes, le nom était tout trouvé ! La Gommette.

Depuis son inauguration, elle est tenu par les étudiants EDIM en journée et propose café, soft, repas et autres ravitaillements.

Anecdote :



Voilà, j’aurai pu le proposer en PA00, mais l’UTBM n’aurai jamais été d’accord ^^ ! N’hésitez pas à répondre sur le topic s’il y a des choses à rajouter !

Festivement,

Moelleux, mou, mais pas que… ;\)